BUREAU A VENDRE : POURQUOI FAIRE APPEL A UN AGENT IMMOBILIER ?

Vendre son bien : pourquoi faire appel à un agent immobilier ? | Vente ⇔  Laforêt Immobilier

Pour la plupart des gens, changer de bureau n’est pas une simple affaire de leur vie. Le recours à un professionnel de l’immobilier est le meilleur moyen de protéger le consommateur.

Récemment, de nombreux services différents ont été mis à la disposition des négociants indépendants. Cependant, se vendre soi-même comporte des risques tant pour le vendeur que pour l’acheteur. Réparons-nous nos propres dents et nous soignons-nous sur la base de diagnostics trouvés en ligne ? Un agent immobilier est un professionnel du logement dont le travail consiste à s’assurer qu’un échange de maison est sûr et légal pour les deux parties.

Les acheteurs doivent toujours essayer de trouver un bureau à vendre  par l’intermédiaire d’un agent immobilier.

 L’acheteur peut également passer un ordre d’achat, auquel cas l’agent recherchera un logement adapté à l’acheteur. Dans ce cas, l’acheteur paie la commission, mais seulement lorsque la transaction est conclue.

L’échange d’un bureau comporte de nombreux risques financiers et techniques, qui doivent être gérés de manière à protéger les biens des parties – et leur sommeil. Il est difficile pour un auto-vendeur de prouver que l’acheteur est sérieux et s’engagera à payer une pénalité s’il abandonne la transaction. Le vendeur peut avoir déjà pris des engagements sur la nouvelle maison et la situation peut être catastrophique dans le pire des cas si un courtier professionnel n’a pas travaillé avec l’acheteur pour rédiger une offre d’achat formelle dans laquelle l’acheteur s’engage sur la transaction et les éventuelles pénalités.

Les risques techniques d’une transaction sans intermédiaire sont toujours plus importants lorsqu’il s’agit de rendre compte de l’état du bureau à vendre, de ses aménagements et des éventuelles dettes et contreparties. D’autre part, l’intermédiaire est tenu par une obligation légale d’explication et d’information.

  • L’acheteur prend un grand risque s’il n’achète pas son bureau à vendre  par le biais d’un intermédiaire. 

Des recherches ont également montré que les acheteurs sont réticents à se rendre à une présentation s’il n’y a pas de partie neutre présente. Dans ce cas, le vendeur n’aura pas de contact avec tous les acheteurs potentiels et le prix du bureau à vendre  peut être inférieur ou la transaction peut ne pas être conclue du tout.

Des études ont montré que les jeunes acheteurs, en particulier, appréhendent l’achat de leur premier logement et souhaitent obtenir le maximum d’informations et de certitudes. Cette certitude et ces informations ne peuvent être fournies que par un agent immobilier professionnel.

L’agent est également un professionnel de la vente et sait comment choisir les meilleurs descripteurs et arguments de vente pour le bureau à vendre. La meilleure façon pour un agent d’atteindre les acheteurs est de passer par les médias sociaux, par exemple, ce qui nécessite une technologie adaptée à la vente de maisons pour réussir.

  • Fixer le bon prix est primordial pour lancer une vente. 

Une mauvaise évaluation peut facilement ruiner l’attrait d’une maison à vendre et, d’autre part, sans l’expertise d’un courtier et une base de données des prix de transaction réels utilisés par les professionnels, une maison peut être sous-évaluée et le vendeur ne recevra pas le prix du marché.

 Il est donc conseillé à l’acheteur et au vendeur de s’en remettre à un courtier professionnel qui respecte les bonnes pratiques de courtage.